Quelques 20 décembre

Publié le par Bernadette Couturier

On peut être fier de n'importe quoi si c'est tout ce que l'on a.
[John Steinbeck]
Extrait de A l'est d'Eden


On peut être fier de tout (mais pas de n’importe quoi)
[Bernadette Couturier]

Etonnant de constater que d’une année sur l’autre (2007 et 2008 sur la lettre de l’événement, ce serait la même citation du jour qui soit revenue puisque je l’avais choisie)

 

Je ne suis pas fière de me lever aussi tard

Mais j’ai joué à me réveiller puis me rendormir

L’important est d’avoir pu se faire plaisir en rêvant

À !

 

Quelques 20 décembre… 

 

20 décembre 1620 Les pèlerins du May-Flower débarquent en Amérique. Les Américains voient en eux la genèse du pays. (extraits des chroniques de la lettre de l’événement)

20 décembre 1860 Anti-esclavagiste convaincu, Abraham Lincoln est élu à la présidence des Etats-Unis. Suite à cette élection, le parlement de Caroline du Sud vote la sécession à l'unanimité… (extraits des chroniques de la lettre de l’événement)

 

20 décembre 1896 Le docteur Philippe Grenier, converti à l'islam, est le premier musulman à être élu député. La ville de Pontarlier lui a attribué la majorité de ses suffrages. (extraits des chroniques de la lettre de l’événement)


20 décembre 1907 In 1907, the first U.S. scientist to receive the Nobel Prize was Albert Michelson, (lien biographie Nobel Prize) a German-born American physicist who received the Nobel Prize for Physics "for his optical precision instruments and the spectroscopic and metrological investigations." He designed the highly accurate Michelson interferometer and used it to accurately measure the speed of light and establish it as a fundamental constant. With Edward Morley, he also used it in an attempt to measure the velocity of the earth through the ether (1887), yielding null results that eventually led Einstein to his theory of relativity. He measured the standard meter bar in Paris to be 1,553,163.5 wavelengths of the red cadmium line (1892-3) Albert Michelson est né le 19 décembre 1852 et mort le 9 mai 1931 (Source : Today in Science)

Allons plus loin !

C’est le premier scientifique américain à recevoir le prix Nobel pour de façon plus précise

"for his optical precision instruments and the spectroscopic and metrological investigations carried out with their aid"

Que je tente de traduire par

Pour ses instruments de précision optiques sur la spectroscopie et la métrologie et les travaux qu’il a menés avec ceux-ci.

Quels travaux a-t-il menés ?

Un exemple vous est donné dans le thémadoc suivant  (je cite l’auteur principal Jacques Treiner et je mets le lien – aller à documents)

 

Les Américains Albert Michelson et Edward Morley tentent, en 1887, de déterminer la vitesse de la Terre dans l’éther, le milieu hypothétique dans lequel la lumière devait se propager. Le principe de l’expérience fait suite à une remarque de Maxwell : le temps d’un aller-retour de la lumière doit être différent selon qu’elle se propage dans la direction du mouvement de la Terre ou dans la direction perpendiculaire (si l’on admet que la loi de composition galiléenne des vitesses est aussi valable pour la lumière). Cependant, comme l’avait souligné Maxwell (lien biographie de Maxwell sur le site du CNRS), la différence des temps est proportionnelle au quotient (voir sur le site)  c est la vitesse de la lumière dans le vide et V la vitesse de la Terre : comme on s’attend à ce que V soit de l’ordre de grandeur de la vitesse de la Terre sur son orbite (soit 30 km/s), cette différence est très petite. Le génie de Michelson réside dans l’intuition que cet effet pouvait néanmoins être mis en évidence dans une expérience d’optique. Il conçoit pour cela un appareil entièrement nouveau qui porte aujourd’hui son nom : l’interféromètre de Michelson

 

Sur le document que je vous cite vous aurez le schéma de l’interféromètre avec le détail de l’expérience et l’image de l’interféromètre historique.



20 décembre 1939 La guerre au jour le jour
20 décembre
1940 La guerre au jour le jour

20 décembre 1941 La guerre au jour le jour

 

20 décembre 1961 Les étoiles n’appartiennent à personne. Résolution de l'ONU sur le statut des corps célestes : ils peuvent être librement explorés par tous les États et ne sont pas susceptibles d'appropriation nationale. (les éphémérides d’Alcide)


20 décembre
1971 'Orange mécanique' Le nouveau film de Stanley Kubrick adapté du roman d'Anthony Burgess est pour la première fois projeté à New York. Succès mondial pour ce classique du 7e art. (source chroniques de la lettre de l’événement)

voir aussi  (mais avec ce site littérature et cinéma nous avons un problème et tout le travail est perdu)

Je n’ai pas vu le film (et je n’ai pas pu lire le livre j’avais trop de problème avec les mots employés que je ne comprenais pas et aller chaque fois à des renvois me posait problème)

 

20 décembre 1972 Nom : Columbo. Prénom : Lieutenant. Profession : asticoter des coupables désignés. Taux d'échec : zéro. Nouvelle adresse : petit écran français. Un petit flic de Los Angeles engoncé dans un imperméable informe conquiert le public français. Personnage brouillon ne payant pas de mine, la logique déductive et la remarquable interprétation de l'acteur Peter Falk ont de quoi époustoufler. (chroniques de la lettre de l’événement)

 

20 décembre 1974 Après une longue procédure législative et des débats très vifs, le projet de loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse est adopté le 20 décembre, par 277 voix contre 192 à l’Assemblée nationale et 185 voix contre 88 au Sénat.

 

20 décembre 2001 Décès de ce symbole majeur de la francophonie en Afrique, Léopold Sédar Senghor (lien biographie  lettre de l’événement) fait d'abord ses études au Sénégal, à la mission catholique de Ngasobil, puis à Dakar, et enfin à Paris, au lycée Louis le Grand et à la Sorbonne. Il est reçu à l'agrégation de grammaire en 1935  et commence à enseigner à Tours, tout en suivant les cours de linguistique négro-africaine à l'Ecole pratique des hautes études et à l'Institut d'ethnologie de Paris. Héros de la Seconde Guerre mondiale, il est mobilisé, fait prisonnier puis réformé. Il entre alors dans la Résistance. L'année 1945 est un cap important dans la vie de Léopold Sédar Senghor. Elle marque le début de sa carrière politique. Il devient député du Sénégal puis occupe diverses fonctions au Conseil de l’Europe, à l’Unesco et à l’ONU. En France, il est secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil dans le cabinet d’Edgar Faure puis ministre-conseiller du gouvernement de la République française en 1959. Dans sa patrie de naissance, le Sénégal, il devient maire de Thiès avant d'être élu premier président de la République du Sénégal en 1960. Il ne quittera ce poste qu'en 1980. Côté lettres, il est l'auteur de nombreux ouvrages de poésie et d'essais. Il est d'ailleurs primé à maintes reprises et reçoit notamment la médaille d'or de la langue française. Docteur honoris causa de trente-sept universités, Léopold Sédar Senghor est élu à l'Académie française en 1983.


Le poème n'est accompli que s'il se fait chant, parole et musique en même temps.

[Léopold Sédar Senghor] - Comme les lamantins vont boire à la source

Sites pouvant être consultés

Chroniques de la lettre de l'événement

Linternaute histoire
Les éphémérides imagées d'Alcide
La guerre au jour le jour  pour les années 1939 à 1941

Today in History
Today in Science

 

Libres infos :

Je pourrais compléter, spérons pas trop d'imperfections !

Publié dans décembre

Commenter cet article

andré 20/12/2008 18:08

Je peux me faire plaisir en lisant votre blog... Merci... et sans rêve !

Bernadette Couturier 21/12/2008 00:46



C'est agréable de savoir qu'il y a des personnes qui aiment se cultiver en lisant mon blog.
Je prends aussi plaisir à le faire car j'apprends aussi en même temps !
Bernadette



kéline 20/12/2008 15:46

quel travail de recherche tu fais Bernie, bravo c est passionnant
bonne fin de journée

Bernadette Couturier 21/12/2008 00:41


Merci ma belle
J'ai fait un récapitulatif de mes lectures filmées que je viens de publier
Bernadette