Station spatiale solaire

Le Japon veut construire une centrale solaire spatiale

C'est un projet digne des meilleurs romans de science-fiction mais pourtant tout à fait sérieux que vient d'annoncer le Japon qui a décidé de construire, à l'horizon 2030, une centrale électrique spatiale, à même de capter l'énergie émise par le Soleil et de la réémettre sur Terre par faisceau laser ou micro-ondes. Je met un lien sur mon blog au 25 avril (voir informations sur les ondes) 

[…] L’idée sur laquelle le Japon travaille activement depuis 12 ans, consiste à placer en orbite géostationnaire, soit à 36 000 kilomètres de la Terre, un satellite bardé de panneaux photovoltaïques chargés de convertir l’énergie solaire en électricité. Celle-ci sera ensuite transformée en faisceau laser ou micro-ondes pour être acheminée vers la Terre où elle sera captée par une gigantesque antenne parabolique avant d’être retransformée en électricité.

«Puisqu’il s’agit d’une forme d’énergie propre et inépuisable, nous pensons que ce système peut contribuer à résoudre les problèmes d’insuffisance énergétique et de réchauffement climatique de la Terre dû aux gaz à effet de serre», ont expliqué à l’AFP des chercheurs de Mitsubishi Heavy Industries (MHI) qui rappellent que «la lumière du Soleil abonde dans l’espace».

De fait, la quantité d’énergie disponible y est de huit à dix fois supérieure que sur la croûte terrestre. À cette altitude, les rayons du Soleil ne sont occultés ni par l’atmosphère ni par les nuages tandis que l’absence de nuit et de saisons garantit un ensoleillement constant et permanent. Du coup, la production d’énergie solaire devient pérenne, à l’instar du nucléaire, et non plus intermittente comme c’est le cas à la surface de la Terre.

L’opération devrait se concrétiser dès 2015 par l’envoi d’un premier satellite équipé de panneaux solaires. Une expérience qui devrait notamment permettre de tester la résistance des cellules aux débris de l’espace et autres météorites. […] Pour ceux qui sont intéressés par cet extrait de la lettre @RT Flash 530 du Sénateur René Trégouët lien pour lire la suite

Les titres
Un tour d’horizon sur les titres par rapport à ce sujet (les dix premiers au 16 octobre 2009 au matin)

Le Japon veut construire une centrale solaire spatiale 3x

Le Japon veut une centrale solaire spatiale 1x

Le Japon envisage de construire une centrale solaire spatiale 2x

Le Japon projette de construire une centrale solaire spatiale 2x

Le Japon envisage de produire de

Centrale solaire spatiale sur Futura

J’ai alors consulté

– Futura Science (lien)

Et voici ce que j’ai extrait

Rien n'empêche d'augmenter la surface des panneaux, à peu près autant que l'on veut, l'absence de gravité (et de voisins) facilitant le déploiement de vastes structures

[…]

Les difficultés sont tout aussi faciles à imaginer. L'assemblage dans l'espace exige un grand nombre de lancements de fusées. L'orbitre géostationnaire, seule envisageable puisque les capteurs doivent pointer toujours le même endroit au sol, est déjà bien occupée et sa dimension est limitée, ce qui réduit à peu de chose l'argument de l'espace disponible (sauf à imaginer des capteurs qui n'enverraient pas leur énergie vers la Terre, ce qui est une toute autre histoire).

[…]

La transmission vers le sol devra se faire avec un faisceau concentré de micro-ondes, ce qui occasionnera des dangers sérieux pour les satellites en orbites basses, ainsi que les avions et autres volatils évoluant dans l'atmosphère. Au passage, les pertes d'énergie seront assez conséquentes. La station au sol, faute d'un faisceau très concentré (à moins de penser à un laser), devra être de grande taille. Enfin, un tel engin spatial constituerait une arme redoutable si le faisceau venait à être dévié, volontairement ou non, sur une zone peuplée d'êtres vivants, humains ou non.
Article au 16 octobre 2006 pour lequel je devrais apporter des compléments