Quelques 26 mars

Publié le par Bernadette Couturier

Lire et être curieux, c'est la même chose.
[Pascal Quignard]
Extrait d'un Entretien avec Catherine Argand - Février 1998

Citation à introduire dans ma page lectures et livres : citations  (partie lecture et soi)

Quelques 26 mars…

26 mars 1654 Otto de Guerick bourgmestre de Magdebourg réalise devant un nombreux public une expérience marquante. Il colle deux demi sphères évidées l'une contre l'autre et réalise le vide à l'intérieur. Puis il attelle deux attelages de huit chevaux de part et d'autre. On fouette les bêtes, l'assemblage résiste. Il finit par se séparer en provoquant une forte détonation. Les hémisphères de Magdebourg ont prouvé la force du vide. (chroniques de la lettre de l’événement)

26 mars 1827 Décès du compositeur allemand Ludwig van Beethoven (lien biographie lettre de l'événement) Elevé sévèrement par son père, il s'en est fallu de peu pour qu’il ne soit à jamais dégoûté de la musique. Cependant, ses dons se développent et il accompagne son professeur de musique, l'organiste Neef, alors qu'il n'a que douze ans. Puis il quitte Bonn pour Vienne, où il étudie auprès de Joseph Haydn et d'Albrechtsberger. Il vit de sa musique et de ses cours. Le compositeur surmonte l’épreuve de sa déficience auditive et se réfugie dans la composition.

Lien sur des citations 

«Seuls l'art et la science élèvent l'homme jusqu'à la divinité.» [Ludwig van Beethoven]

26 mars 1899 Eminent archéologue allemand, Robert Johann Koldewey découvre, dans l’actuel Irak, les murailles d’une antique ville de Mésopotamie, la fameuse Babylone. Au fil de ses recherches, il met à jour la porte d’Ishtar, le palais de Nabuchodonosor, les Jardins suspendus de Sémiramis - l’une des sept merveilles du monde – (lien Wikipedia) et même la ziggourat dédiée au dieu Mardouk que la Bible désigne comme la mythique tour de Babel. Koldewey sera pourtant contraint d’abandonner ses recherches en 1917, à l’instauration du protectorat britannique sur l’Irak au cours de la Première Guerre mondiale. (chroniques de la lettre de l’événement)

26 mars 1926 Ouverture à Paris de la 'Galerie surréaliste' avec une exposition d'œuvres de Man Ray dont des rayogrammes et des objets océaniens appartenant aux collections de Breton, Eluard, Aragon… Sise au 16 de la rue Jacques Callot, elle permet aux surréalistes d'avoir pignon sur rue. (chroniques de la lettre de l’événement)

26 mars 1926 Inauguration dans les deux salles de l'Orangerie des Tuileries des 'Nymphéas' de Monet. C'est son apothéose picturale. Dix-neuf panneaux, qui, juxtaposés, atteignent 90 mètres de long, constituent la dernière oeuvre du peintre. Malgré l'admiration de quelques critiques et le soutien de Clemenceau, le public boude l'exposition. Monet, mort en décembre, n'a pas eu à contempler le triste spectacle des salles désertes. (chroniques de la lettre de l’événement)

Decod’Art de France 5 Claude Monet : les nymphéas 

 

26 mars 1939 La guerre au jour le jour
26 mars 1940 La guerre au jour le jour 

26 mars 1941 La guerre au jour le jour  Sur la Caricature de Leslie Illingworth paru dans le Evening Standard le 26 mars 1941 : "Les tireurs de sarbacane" je relève sur la carte : jeu de mot sur Yugo-slavs (slaves) et yugo-slaves (esclaves)

26 mars 1942 La guerre au jour le jour  je relève la rencontre Pétain – Laval en France ; la possibilité pour les Etats-Unis de fournir du matériel en Union soviétique ; la déportation des juifs slovaques commence (avec la coopération et l’assistance des autorités)

 

26 mars 1959 Décès de l’écrivain poète et scénariste américain Raymond Chandler. Sa carrière littéraire débute par la publication d'une de ses nouvelles dans la revue Black Mask, suivie de la sortie de son premier roman, ‘Le grand sommeil’. Plusieurs de ses oeuvres sont adaptées au cinéma et Chandler est engagé en 1943 par la Paramount pour travailler sur un scénario, le premier d'une série dont certains donneront des films à succès comme 'Le Dahlia bleu' ou ‘La Dame du lac’. Raymond Chandler est reconnu en tant qu'écrivain majeur de la littérature américaine et, aux côtés de Dashiell Hammett, comme un pionnier du roman noir.

Lien citations 

«Un artiste ne peut pas renier l’art, il ne le souhaite d’ailleurs pas. Un amoureux pourrait-il renier l’amour ?» [Raymond Chandler]

«Toute personne capable d’écrire une page de prose ajoute quelque chose à nos vies.» [Raymond Chandler]

 

26 mars 1969 Décès de l’écrivain allemand Bruno Traven (lien biographie lettre de l’événement)  alias Otto Max Feige et pseudonyme de Ret Marut.  Il signe alors du nom de Traven en vivant au Mexique sous celui de Torsvan ! Malgré cette manie de brouiller les pistes, il intéresse les éditeurs. Ses romans sont un succès dans le monde entier, ils célèbrent la révolte, non pas en termes militants mais en présentant la lutte comme une dignité nécessaire ; les indiens du Mexique sont au cœur de son oeuvre. Cet étranger au Mexique a su comprendre avec finesse la psychologie indienne et les problèmes de leurs communautés face au monde blanc. Je relève aussi d’autres identités comme Hal Croves, Arnold, Barker, Kraus, Lainger, Wienecke et Ziegelbrenner !

 

26 mars 1971 Ancien Pakistan oriental, le Bangladesh proclame son indépendance. (extrait des chroniques de la lettre de l’événement)

Le dessin de ce drapeau apparut le 26 mars 1971, lorsque le Bangladesh alors nommé Est-Pakistan proclama son indépendance et se sépara du reste du Pakistan.
Le champ vert du drapeau évoque la couleur de l'Islam mais aussi la fertilité et la végétation luxuriante du territoire. Quant au disque rouge, il symbolise le soleil de la liberté et le sang versé lors de la conquête de cette liberté ; il est décalé vers la hampe pour apparaître au centre du drapeau lorsque celui-ci flotte au vent. (source

Allons plus loin !

L’arsenic empoisonne le Bangladesh : à qui la faute ?

Fred Pearce, journaliste basé au Royaume-Uni, collaborateur de l’hebdomadaire The New Scientist.

On a peine à le croire. Dans les années 70, plusieurs organisations internationales, UNICEF en tête, ont déversé des millions de dollars dans le forage de puits tubulaires au Bangladesh, afin de procurer de l’eau «propre» à la population. Résultat, selon un récent diagnostic de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : le plus grand empoisonnement collectif de l’Histoire. En effet, la moitié des millions de puits tubulaires du pays est contaminée à l’arsenic. Des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de personnes, sont condamnées à mort.
Pourquoi un tel gâchis ? Tout simplement parce que personne ne s’est jamais soucié d’analyser l’eau pour vérifier sa teneur en arsenic, un poison naturel souvent présent dans les eaux souterraines. Et lorsqu’un médecin a décelé des traces de cette substance dans l’eau, quand les docteurs ont vu affluer de plus en plus de gens atteints de cancers ou de symptômes d’un empoisonnement à l’arsenic, on n’a pas voulu faire le rapprochement avec les puits. (source courrier de l’Unesco janvier 2001 lien pour lire la suite)

26 mars 1980 Décès de l’essayiste et sémiologue français Roland Barthes. Il suit des études de lexicologie et de linguistique, participe à la formation du groupe 'défense républicaine anti-fasciste', en réaction aux événements qui ravagent l’Europe. Il occupe successivement plusieurs postes - bibliothécaire à l’Institut français de Bucarest, lecteur à l'université d’Alexandrie, conseiller littéraire aux éditions de l’Arche - et participe également au lancement de plusieurs revues comme Arguments et la Quinzaine littéraire. Il cherche à rompre avec la pensée de Saussure. En tant que directeur d'études à l'EHESS et attaché de recherche en sociologie au CNRS, il approfondit ses analyses du mythe et du signe. Une exposition lui a été consacrée à Paris au centre Pompidou en 2002-2003.

Lien sur ses citations 

«JE T’AIME est sans nuances. Il supprime les explications, les aménagements, les degrés, les scrupules.» [Roland Barthes] - Fragments d'un discours amoureux

«La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer.» [Roland Barthes] - Qu'est-ce que la critique ?

«Ecrire c'est ébranler le sens du monde, y disposer une interrogation indirecte, à laquelle l'écrivain, par un dernier suspens, s'abstient de répondre. La réponse, c'est chacun de nous qui la donne, y apportant son histoire, son langage, sa liberté.» [Roland Barthes]

Et une citation à ajouter sur page beau beauté 

«La beauté (contrairement à la laideur) ne peut vraiment s'expliquer : elle se dit, s'affirme, se répète en chaque partie du corps mais ne se décrit pas.» [Roland Barthes] - S/Z

26 mars 1991 Les plus anciens vestiges de chiens domestiques d'Europe du Nord sont mis à jour dans le Yorkshire. (extrait des chroniques de la lettre de l’événement)

Sites pouvant être consultés

Chroniques de la lettre de l'événement

Herotode.net

Linternaute histoire
Les éphémérides imagées d'Alcide dans les signets de Diane 

Les éphémérides d’Universalis 
La guerre au jour le jour 
pour les années 1939 à 1942

Today in History

Today in Science

Libres infos

Dernière mise à jour 25.07.2009 

Publié dans mars

Commenter cet article

kéline 26/03/2009 14:44

je retiens la citation de Beethoven