Quelques 10 février

Publié le par Bernadette Couturier

Ne remets pas à demain ce que tu peux faire après-demain.
[Alphonse Allais]


Quelque 10 février…

 

10 février 1634   À 70 ans, traduit devant le tribunal de l'inquisition, Galilée, après 20 jours de procès, abjure sa doctrine. Suite à une observation assidue du ciel, il s'était rallié en 1610 au système de Copernic qui place le Soleil, et non plus la Terre, au centre de l'univers. Il bouleverse le dogme chrétien qui met l'homme au centre de toute chose. Accusé d'hérésie, il doit pour se sauver renier l'œuvre de sa vie. Et pourtant, il en est convaincu : la Terre tourne ! (chroniques de la lettre de l’événement)

Allons plus loin !

Utiliser par exemple un manuscrit de Galilée (lien)

 

Biblioteca Nazionale Centrale, Florence

Istituto e Museo di Storia della Scienza, Florence

Max Planck Institute for the History of Science, Berlin

 

10 février ? 1635 Fondation de l’Académie française Louis XIII et Richelieu décident de créer une nouvelle institution de 40 membres élus à vie, capables de donner à la langue française des règles précises pour qu'elle puisse se substituer au latin. Pour le cardinal, elle constitue un moyen de contrôle sur toute espèce de réunion, même intellectuelle. Sa première tâche sera de rédiger un dictionnaire. (chroniques de la lettre de l’événement) et indications presque identiques sur l’internaute histoire  à savoir :

Fondation de l’Académie Française Louis XIII, sur les conseils de Richelieu, crée une nouvelle institution : l’Académie française. Le cardinal est nommé "père et protecteur" de l'académie qui compte 40 membres élus à vie. L'institution a pour but de donner à la langue française des règles précises afin qu'elle puisse à terme se substituer au latin. Sa première tâche sera de rédiger un dictionnaire. Mais l'Académie se doit aussi de donner son avis sur les livres. Pour Richelieu, elle constitue un moyen de contrôle sur toute espèce de réunion, même intellectuelle. (linternaute histoire)

Seulement, si nous regardons sur le site de l’Académie Française et que nous cherchons dans les grandes dates (lien) Nous trouverons ces indications : 

22 février 1635  Création de l’Académie française par Richelieu

 

Les dates et lieux de séances étaient celles-ci  voici ce que j’extrais

"Les statuts de l’Académie, rédigés sous l’influence directe de Richelieu, et signés de lui, semblaient promettre à la Compagnie, dans un avenir assez prochain, une demeure fixe et digne d’elle. En effet, l’article 17 est ainsi conçu : «Les assemblées ordinaires se feront tous les lundis aux lieux qui seront jugez les plus commodes par les Directeurs, jusqu’à ce qu’il ayt pleu au Roy d’en donner un». Cette promesse ne se réalisa pas sous ce règne, bien que Richelieu paraisse ne l’avoir jamais perdue de vue.
[...] «Logis particuliers dans lesquels l’Académie s’assembla successivement :

1629-1634, 22 février. Depuis son origine jusqu’au mariage de Conrart, la Compagnie s’est assemblée chez celui-ci «au coin de la rue Saint-Martin et de la rue des Vieilles-Étuves, en face de l’hôtel de Bruxelles»."

10 février 1755   Décès de Charles de Secondat dit Montesquieu (lien sur article de mon blog   sur cet écrivain) où j'ai ajouté une composition d'image

 

Né au château de La Brède, non loin de Bordeaux, Montesquieu se signale très tôt par une critique spirituelle de la société française sous la Régence du duc d'Orléans : les Lettres persanes (1721). Auteur à succès, il fait le tour de l'Europe avant de se retirer à la Brède pour écrire, ou plutôt dicter, son chef-d’œuvre, L'Esprit des Lois (1748).

L'auteur recommande de confier les pouvoirs législatif (la rédaction des lois), exécutif (l'exécution des lois) et judiciaire à des organes distincts les uns des autres. S'inspirant du modèle anglais et du philosophe John Locke, il propose par ailleurs de diviser le pouvoir législatif entre deux assemblées, l’une qui crée la loi, l’autre (Sénat, chambre «haute» ou chambre des Lords) qui la corrige. (extrait de hérotode.net lien)

 

Lien sur une photographie

Album de photographies des oeuvres achetées par l'Etat intitulé : "Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1880. Photographié par G. Michelez".
Oeuvres exposées au salon annuel organisé par le Ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts (Sous-secrétariat d'Etat des Beaux-Arts), le 1er mai 1880, au Palais des Champs-Elysées à Paris.

Où on peut voir - "Montesquieu", statue, plâtre par Alphonse Jean Dumilatre, No 6292, présentée hors concours, acquise ou commandée par le Ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts pour la faculté de droit de Bordeaux ; la statue mesure H. 175 x L. 115 cm ;

Lien image du montage que j’ai réalisé

10 février 1763  La France renonce au Québec. Par le traité de Paris, la France met fin à la guerre de Sept Ans avec l'Angleterre, l'Espagne et le Portugal. Au nom du roi Louis XV, le Premier ministre, le duc Etienne de Choiseul, cède à l'Angleterre la Nouvelle-France et la partie de la Louisiane se trouvant sur la rive gauche du Mississippi. (chroniques de la lettre de l’événement)

Après sept ans de guerre continue, la France et l'Angleterre signaient en ce jour de 1763 le traité de Paris, qui mettait fin aux hostilités entre les deux grandes puissances européennes. C'est au cours de cette guerre que la France allait perdre, aux mains de son ennemi anglais, toutes ses colonies d'Amérique du Nord. Elle cède aux Anglais le Canada ainsi que la vallée de l'Ohio et la rive gauche du Mississippi, la Dominique et les îles Grenadines. Ce traité faisait officiellement des habitants de la Nouvelle-France des citoyens de l'immense Empire britannique. La France ne conservent que les petites îles de Saint-Pierre et Miquelon, aujourd'hui toujours françaises. (les éphémérides d’Alcide)

10 février 1840 La Grande-Bretagne signe le 'Reunion Act', union législative entre le Haut-Canada et le Bas-Canada, après la révolte manquée de Papineau en 1837. Ce premier pas vers l'indépendance, qui se fera en 1931, instaure aussi la langue officielle du pays : l'anglais. (chroniques de la lettre de l’événement)

10 février 1923 Décès du physicien allemand Wilhelm Conrad Röntgen. Il a découvert les rayons X, ce qui lui a valu de recevoir le premier prix Nobel de physique en 1901 après avoir reçu la Médaille Rumford en 1896. Il est décédé à Munich d'un cancer de l'intestin (les éphémérides d’Alcide)

Source image Today in Science
"in recognition of the extraordinary services he has rendered by the discovery of the remarkable rays subsequently named after him" (lien Nobel Prize)

Lien biographie site du CNRS des physiciens d’hier à la physique d’aujourd’hui Je mets ici cet extrait

"Le soir du 8 novembre 1895, Röntgen mit en marche le «tube de Crookes» et remarqua une lueur provenant d’un écran luminescent posé, par hasard, sur une table située à distance. Cette lueur ne pouvait avoir été créée par l’impact des rayons cathodiques car ceux-ci sont rapidement arrêtés par le verre et l’air. Röntgen comprit très vite qu’un autre type de rayonnement, invisible et pénétrant, était sorti du tube pour provoquer la luminescence observée. Il s'enferma, dit-on, 3 semaines dans son laboratoire pour caractériser ce rayonnement énigmatique qu’il nomma un peu plus tard : rayons X."

On the evening of November 8, 1895, he found that, if the discharge tube is enclosed in a sealed, thick black carton to exclude all light, and if he worked in a dark room, a paper plate covered on one side with barium platinocyanide placed in the path of the rays became fluorescent even when it was as far as two metres from the discharge tube. During subsequent experiments he found that objects of different thicknesses interposed in the path of the rays showed variable transparency to them when recorded on a photographic plate. When he immobilised for some moments the hand of his wife in the path of the rays over a photographic plate, he observed after development of the plate an image of his wife's hand which showed the shadows thrown by the bones of her hand and that of a ring she was wearing, surrounded by the penumbra of the flesh, which was more permeable to the rays and therefore threw a fainter shadow. This was the first "röntgenogram" ever taken. In further experiments, Röntgen showed that the new rays are produced by the impact of cathode rays on a material object. Because their nature was then unknown, he gave them the name X-rays. Later, Max von Laue and his pupils showed that they are of the same electromagnetic nature as light, but differ from it only in the higher frequency of their vibration. Extrait de Nobel Prize

10 février 1939 La guerre au jour le jour (attendre mars pour avoir des éléments)

10 février 1940 La guerre au jour le jour

10 février 1941 La guerre au jour le jour 

10 février 1942 La guerre au jour le jour (l'auteur s'acharne à mettre un x inutile à feu quelques erreurs orthographiques d'hier ont été rectifiées mais pas toutes)

10 février 2009 Mardi 10 février, 800 km à l'aplomb de la Sibérie. Pour la première fois dans l'histoire spatiale officielle, deux satellites sont entrés en collision. Kosmos 2251, un satellite militaire russe, hors service depuis 1995, et Iridium 33, un satellite de télécommunications américain, encore en fonctionnement, ont été pulvérisés par l'impact, propulsant autour du globe une nuée de débris. Et polluant pour des siècles une des régions de l'espace les plus utilisées. Source article d’Hervé Morin ‘La banlieue terrestre polluée par les débris spatiaux’ paru dans l’édition du 15.02.2009 du journal Le Monde

Estimation de débris

- taille supérieure à 10 cm   20 000

- entre 1 cm et 10 cm         200 000

- inférieurs à  1 cm   supérieur à 20 millions

Danger en raison de leur très grande vitesse

La station spatiale internationale comporte des blindages pour se protéger de ces bolides destructeurs. Source La revue du Palais de la découverte n°361 de mars-avril 2009

 

 

Sites pouvant être consultés

Chroniques de la lettre de l'événement
Herotode.net
Linternaute histoire
Les éphémérides imagées d'Alcide  dans les signets de Diane 

Les éphémérides d’Universalis 
La guerre au jour le jour  pour les années 1939 à 1942

Today in History 
Today in Science 

Libres infos

Dernière mise à jour 28.03.2009
 

Publié dans février

Commenter cet article

kéline 11/02/2009 07:12

"e pure si muove " !!!! il en faudrait des Galilée à l heure actuelle et il faudrait srtout qu on leur laisse la parole car sur ce point là rien n a changébonne journée Bernie bizz

Bernadette Couturier 11/02/2009 17:57


"N'est pas Galilée qui veut." Source Nous dit Jacques Treiner après avoir argumenté sa prise
en défaut d'un scientifique.
Un peu à l'instar d'Alain Policar de l'union
rationalisteBernadette Couturier
Etrange de retrouver cette citation dans des débats que je qualifie comme passionnels !


Dany 11/02/2009 03:54

Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,il te manque une date très importante en ce 10 février.. un grand merci  pour les votes ,j'espère que ce sera suffisant pour que ma fille gagne un prix ,j'espère que tu n'a pas eue de soucis pour la confirmation et bien sur j'ai coché "non" pas de pub , bonne journée.  :0059: byehttp://dany.enchine.over-blog.com/

Bernadette Couturier 11/02/2009 08:36


J'ai eu un moment de questionnement quant à cette date
Puis ... Ah oui Dany est arrivé sur terre
J'ai pu confirmer sans problème pour ces deux charmants garnements
Je n'ai pas eu (sans e) de soucis et tu n'as (avec s)
Merci d'avoir bien pensé à cocher "non"
Bernadette


andré 10/02/2009 10:00

Après-demain, j'ai donc le temps !

Bernadette Couturier 10/02/2009 23:50


Gloups la réponse a failli être à demain !
Mais heureusement nous sommes encore aujourd'hui
Mes lectures vagabondes m'ont entrainée vers tant de domaines variés...