Une oreille sur le son

Publié le par Bernadette Couturier

Une oreille sur le son

Visite de l’exposition «Une oreille sur le son» au Technopole Alimentec de Bourg-en-Bresse

Le son correspond à une forme d’énergie produite lorsqu’un corps vibre

 

MAIS lorsque nous faisons le vide nous n’entendons plus le son de la cloche

Le son ne se propage pas sous vide 

L’onde transversale se propage comme une vague dans la mer

L'onde se propage 

On ne verra pas vibrer la corde qui a la même fréquence

On ne voit pas vibrer la corde de même fréquence

Exemple du pont d’Angers le pont de la Basse-Chaîne (premier pont suspendu, il s'écroula en 1850 sur un régiment) lien wikipédia

Il existe deux versions du drame, la première incrimine la tempête, sévissant ce jour là, ajouté au fait que certains câbles étaient oxydés, qui aurait conduit à l'effondrement de l'ouvrage. La seconde considère que ce pont cachait des problèmes de conception et que l'acier, constituant le tablier, est entré en résonance avec la marche au pas du régiment qui défilait

Un son aigu

 Un son aigu

Bénédicte nous a présenté l’exposition en sachant éveiller notre curiosité

Bénédicte nous présente l'exposition 

Quelle est la vitesse de propagation ou de célérité du son ?

340 m par seconde dans l’air

1500 m par seconde dans l’eau

5000 m par seconde dans l’acier Pourquoi à votre avis mettre l’oreille sur un rail de chemin de fer ?

Bravo pour l'exposition que je conseille d'aller visiter et manipuler

 

 

Publié dans avril 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

andré 20/04/2010 07:23



Une exposition intéressante surtout pour les bon entendeurs :-)



Bernadette Couturier 20/04/2010 10:07



Tu me donnes envie de dire Salut (pour les bons entendeurs) Bonne journée