Quelques 26 mars

Publié le par Bernadette Couturier

Moque-toi d'une mauvaise réputation. Crains une bonne que tu ne pourrais pas soutenir.
[Robert Bresson]
Extrait de Notes sur le cinématographe

 

Quelques 26 mars               

Lien calendrier perpétuel !
Lien les éphémérides en art (anglais)
Learn something every day (lien)

Lien sur mon blog à quelques 26 mars

j’ajoute des compléments mais je remets l’information sur le Bangladesh

26 mars 1794 Naissance du peintre Julius Veit Hans Schnorr von Carolsfeld choix d’oeuvresJulius Veit Hans Schnorr von Carolsfeld choix d'oeuvres

 --- Bathseba im Bade (1825) Julius Veit Hans Schnorr von Carolsfeld Maria mit dem Kind (1820) Julius Veit Hans Schnorr von Carolsfeld

26 mars 1901 Décès du peintre Virgilio Tojetti et choix d’oeuvresVirgilio Tojetti 4 allégories peinture musique sculpture a

An Allegory of Painting Virgilio Tojetti — An Allegory of Music Virgilio Tojetti
An Allegory of Sculpture  Virgilio Tojetti — An Allegory of Architecture Virgilio Tojetti

26 mars 1943 La guerre au jour le jour possibilité de voir la vidéo de l’INA des actualités françaises du jour

mars 1963 (tu avais 20 ans)

Memoriam interactif

Que s'est-il passé l'année de votre naissance ?

Réponse détaillée en anglais sur ce site.

26 mars 1971 Ancien Pakistan oriental, le Bangladesh proclame son indépendance. (extrait des chroniques de la lettre de l’événement)

Le dessin de ce drapeau apparut le 26 mars 1971, lorsque le Bangladesh alors nommé Est-Pakistan proclama son indépendance et se sépara du reste du Pakistan.Bangladesh26mars.gif
Le champ vert du drapeau évoque la couleur de l'Islam mais aussi la fertilité et la végétation luxuriante du territoire. Quant au disque rouge, il symbolise le soleil de la liberté et le sang versé lors de la conquête de cette liberté ; il est décalé vers la hampe pour apparaître au centre du drapeau lorsque celui-ci flotte au vent. (source

Allons plus loin !

L’arsenic empoisonne le Bangladesh : à qui la faute ?

Fred Pearce, journaliste basé au Royaume-Uni, collaborateur de l’hebdomadaire The New Scientist.

On a peine à le croire. Dans les années 70, plusieurs organisations internationales, UNICEF en tête, ont déversé des millions de dollars dans le forage de puits tubulaires au Bangladesh, afin de procurer de l’eau «propre» à la population. Résultat, selon un récent diagnostic de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : le plus grand empoisonnement collectif de l’Histoire. En effet, la moitié des millions de puits tubulaires du pays est contaminée à l’arsenic. Des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers de personnes, sont condamnées à mort.
Pourquoi un tel gâchis ? Tout simplement parce que personne ne s’est jamais soucié d’analyser l’eau pour vérifier sa teneur en arsenic, un poison naturel souvent présent dans les eaux souterraines. Et lorsqu’un médecin a décelé des traces de cette substance dans l’eau, quand les docteurs ont vu affluer de plus en plus de gens atteints de cancers ou de symptômes d’un empoisonnement à l’arsenic, on n’a pas voulu faire le rapprochement avec les puits. (source courrier de l’Unesco janvier 2001 lien 
pour lire la suite)

26 mars 2010 Les accrochages entre les deux Corées se sont multipliés en mer Jaune ; le plus grave remontant au 26 mars (46 marins tués dans le naufrage d’une corvette sud-coréenne le ‘cheonan’. Source Test de connaissance de l’actualité journal Le Monde lien abonnés

 

Sites pouvant être consultés

Chroniques de la lettre de l'événement

Herotode.net

Linternaute histoire
Les éphémérides imagées d'Alcide dans les signets de Diane
 

Les éphémérides d’Universalis 
La guerre au jour le jour 
pour les années 1939 à 1943

Today in History

Today in Science

 

Lien lettre de l’événement

Libres infos

Dernière mise à jour

Dernière mise à jour Lecture pour le film de Véronique Aubouy 3319 (lien) De cet article 22.05.2010 (26 mars 2010) 

 

Publié dans mars 2010

Commenter cet article

tiot le chti 26/03/2010 15:50


salut
c'est incroyable l'histoire des puits du bangladesh
bonne soirée


Bernadette Couturier 26/03/2010 16:42


Malheureusement vrai c'est pour la faire connaître que j'ai doublé l'information je l'avais mise sur la page de 2009 et je l'ai remise en 2010.
Bonne soirée
Bernadette Couturier


andré 26/03/2010 10:58


Etre réputé, c'est déjà Etre.  Alors en avoir une bonne ou une mauvaise des réputations, ce n'est pas le plus important. 
Perso,  j'en préfère une bonne :-)


Bernadette Couturier 26/03/2010 13:01


Moi aussi !
Quelle chance d'avoir pu faire ton escapade à Paris