Quelques 19 janvier (deuxième partie)

Publié le par Bernadette Couturier

"[...] Il s’agira de savoir contourner les passages arides

pour découvrir au milieu du sable ces pépites

qui constituent les réponses aux questions que l’on se pose [...]"  


[Jacques Treiner] Source


Quelques 19 janvier…

 

19 janvier 1954 Naissance de la photographe américaine  Cindy Sherman (lien biographie  lettre de l’événement) qui développe une photographie qui privilégie la réflexion sur l'image. Elle s'initie à l'art conceptuel, centre d'emblée son travail sur les figures qui façonnent l'identité féminine. Elle s'intéresse aux modèles que proposent les magazines et la télévision. Elle revisite l'histoire de l'art en se déguisant tantôt en personnages dignes de la porcelaine de Limoges, tantôt en tableaux de Raphaël ou du Caravage. Les thèmes récurrents de l'artiste sont avant tout le grotesque et l'horreur.

19 janvier 1978 La Coccinelle, est construite pour la dernière fois en Europe dans les usines Volkswagen de Wolfsburg en Allemagne. Cependant, la production, selon le modèle original, continuera un moment hors des frontières européennes notamment au Mexique et au Brésil. (extraits des chroniques de la lettre de l’événement)

19 janvier 1990 Décès du maître tantrique indien Osho Rajneesh. Il a inspiré le mouvement spirituel et philosophique controversé qui a pris son nom : "Osho". Il est le créateur de la "méditation dynamique". (lien biographie wikipédia)

«Le plus grand des miracles accomplis par mon maître est qu'il n'en fait pas.» [Osho Rajneesh]

«Que chaque événement de votre vie vous apprenne quelque chose.» [Osho Rajneesh]

«Vous ne pouvez être que ce que vous êtes. Détendez-vous ! L'existence a besoin de vous tel que vous êtes.» [Osho Rajneesh]

 

19 janvier 2001 Décès du philosophe français Gustave Thibon (lien biographie  lettre de l’événement). Penseur monarchiste et catholique, souvent présenté comme un 'philosophe paysan', il a publié plus d'une vingtaine d'écrits, abordant des sujets comme la présence de la foi, la domination de la technique. C'est surtout à partir des années 1960 que paraissent ses oeuvres : 'Notre regard qui manque à la lumière', 'L'Ignorance étoilée', 'Le Voile et le masque', 'L'Illusion féconde'... L'un des événements les plus marquants de sa vie est sa rencontre avec Simone Weil. C'est en 1941 qu'il accueille cette dernière dans sa ferme en Ardèche. Chassée de l'université parce que juive, elle lui confie le manuscrit de 'La Pesanteur et la grâce', qu'il publie en 1947.

Des citations  (lien)

«S'aimer, c'est avoir faim ensemble et non pas se dévorer l'un l'autre.» [Gustave Thibon]

«Ne se sentir heureux que par comparaison, c'est se condamner à n'être jamais vraiment heureux, car il faut toujours se démener pour rejoindre ou pour dépasser quelqu'un.» [Gustave Thibon] - L'Equilibre et l'harmonie

«Bien vieillir : gagner en transparence ce qu'on perd en couleur.» [Gustave Thibon] -  L'ignorance étoilée

«On aime non dans la mesure où l'on possède mais dans la mesure où l'on attend.» [Gustave Thibon] - L'ignorance étoilée

«N'oublions pas que ce n'est pas le nombre et la longueur de ses branches, mais la profondeur et la santé de ses racines qui font la vigueur d'un arbre.» [Gustave Thibon] - L'Equilibre et l'harmonie

«La foi consiste à ne jamais renier dans les ténèbres ce qu'on a entrevu dans la lumière.» [Gustave Thibon]

«Il est malaisé de composer avec le monde sans se laisser décomposer par le monde.» [Gustave Thibon] - L'ignorance étoilée

«La difficulté de trouver l'aliment grandit en fonction de la pureté de la faim.» [Gustave Thibon] - L'ignorance étoilée

«Une amitié véritable, c'est celle qui repose avant tout sur la communion aux mêmes principes et à la poursuite d'un même idéal.» [Gustave Thibon]

«L'amour ne pèse pas, cette branche ne casse que si l'oiseau posé sur elle s'envole, "ce qui peut me briser, ce n'est pas que tu t'appuies trop sur moi, c'est que tu m'abandonnes."» [Gustave Thibon]

«Qu'es-tu donc, toi qui m'aimes ? Le miroir où je me regarde ou l'abîme où je me perds ?» [Gustave Thibon] - L'ignorance étoilée

«Mal savoir ne vaut pas mieux que tout ignorer...» [Gustave Thibon] - L'Equilibre et l'harmonie

«On peut toujours apprendre ce qu'on ne sait pas, non ce qu'on croit savoir.» [Gustave Thibon] - L'ignorance étoilée

 

19 janvier 2003 Décès de l’auteur journaliste française Françoise Giroud. (lien biographie  lettre de l’événement) De son vrai nom Léa France Gourdji, elle a accumulé les titres : écrivain, essayiste, chroniqueuse, ancien secrétaire d'Etat à la Condition féminine puis secrétaire d'Etat à la Culture. Femme d'action, elle est agent de liaison dans la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle sera arrêtée par la Gestapo et incarcérée à Fresnes. Ses convictions, loin de s'amenuiser, s'en prononceront d'autant plus, que ce soit contre la guerre d'Algérie, pour la cause des femmes ou pour le journalisme. En 1953, Françoise Giroud crée avec Jean-Jacques Servan-Schreiber, L'Express, elle en est la directrice de rédaction. Membre du jury du prix Femina, elle a publié de nombreux ouvrages nous révélant ainsi ses talents d'auteur.

Des citations (lien)

«Il y a toujours quelque chose de profondément émouvant dans la perfection, où qu'elle se loge.» [Françoise Giroud] - La rumeur du monde

«Les hommes ont toujours eu beaucoup de courage pour supporter les malheurs des femmes.» [Françoise Giroud]

«Rien n'est jamais joué si l'on se refuse à subir.» [Françoise Giroud] - Extrait d’On ne peut pas être heureux tout le temps

«Le monde n'a jamais été un océan de paix.» [Françoise Giroud] - La rumeur du monde

«Ce n'est pas la peine d'avoir du talent à la cinquième ligne si le lecteur ne dépasse pas la troisième.» [Françoise Giroud]

«A travailler on s'ennuie moins qu'à s'amuser.» [Françoise Giroud] - Journal d'une parisienne

«Libre, c'est le mot que l'on emploie pour les hommes. Des femmes en rupture de mariage ou de liaison, on dit qu'elles sont seules [Françoise Giroud] Extrait de Mon très cher amour

«Garçon ou fille, homme ou femme, il n'y a que des individus fiables ou non [Françoise Giroud] Extrait de Ce que je crois

«Je ne crois pas à l'importance de ce que je fais, mais je crois important de savoir ce que je fais [Françoise Giroud] Extrait de Ce que je crois

«Les révoltes qui se manifestent par les armes, on peut les mater. Celles qui naissent et se propagent par l'esprit sont insaisissables [Françoise Giroud] Extrait de Ce que je crois

«Agir, c'est se protéger.» [Françoise Giroud] Extrait de Ce que je crois

«Bonheur : faire ce que l'on veut et vouloir ce que l'on fait [Françoise Giroud] Extrait de Ce que je crois

«Les livres que l'on écarte sont toujours ceux dont on s'aperçoit plus tard qu'on en a justement besoin.» [Françoise Giroud] - La rumeur du monde

 

Sites pouvant être consultés

Chroniques de la lettre de l'événement 
Linternaute histoire 
Les éphémérides imagées d'Alcide dans les signets de Diane 
La guerre au jour le jour pour les années 1939 à 1942
Today in History
Today in Science

Libres infos

 

La publicatîon première montre toutes les imperfections que je dois rectifier au niveau de l'esthétique de mise en page ! Je décide aujourd'hui de la laisser et de faire cette troisième
 page. Bien j'ai compris que ce n'est pas seulement en changeant un titre qu'une page est conservée (il faut procéder à un second enregistrement exemple une duplication en brouillon)

C'est en faisant que l'on apprend n'est-ce pas ? Bien donc je n'ai toujours pas la fonction prévisualisation car mon navigateur bloque les pop ups - je le savais mais je voulais vérifier.

Publié dans janvier

Commenter cet article