8 novembre

Publié le par Bernadette Couturier

La citation du jour de la lettre de l'événement ne me convient pas alors je choisis de mettre le poème introductif que j'avais déposé sur mon blog aol de l'an dernier puisque ce matin j'ai rêvassé !

 

Jai mis dans mon cœur
Des atomes de Bonheur
J’ai mis dans mes yeux
Des sourires gracieux

 

Quelques 8 novembre chroniques extraites ou complètes de la lettre de l’événement

 

8 novembre    324 Constantin 1er pose la première pierre de sa ville, la fameuse Constantinople. La "Nouvelle Rome" est bâtie sur le site même de Byzance. (extraits des chroniques de la lettre de l'événement) 

11 mai 330 Naissance de Constantinople où de grandes fêtes sont organisées (source) lettre d'information de Canal Académie n° 111 du 9 juin 2009 et écouter Gilbert Dagron interrogé par Hélène Renard. Savoir que certains historiens considèrent que le 8 novembre 324 est la véritable date de naissance de Constantinople je vais donc faire un renvoi aux deux dates pour que vous puissiez prendre en compte tous les éléments.

8 novembre   392 L'empereur Théodose proclame le christianisme religion officielle de l'Empire romain et interdit les autres cultes. (extrait des chroniques de la lettre de l'événement)

8 novembre 1880 Parution des 'Frères Karamazov' (lien livre numérique avec une introduction signée Sigmund Freud) de l'écrivain russe Dostoïevski. Le livre décrit la condition de trois frères qui vont connaître des fortunes diverses. Ivan est un intellectuel, Dimitri un passionné et Aliocha, un mystique. (source chroniques de la lettre de l'événement)

8 novembre 1895 C’est le physicien allemand Wilhelm Röntgen qui découvre les rayons X. Les premières radiographies sont pratiquées quelques mois plus tard et la radiographie est enseignée dans la plupart des facultés de médecine européennes à partir de 1897. A l'époque les radiologues ne connaissent pas les risques de la radiodermite et ne se protègent pas contre les rayons. Les patients doivent quant à eux garder la pose pendant plus de 20 minutes... (chroniques de la lettre de l'événement)
choix de sites pour sa biographie :
Sur un site canadien
Sur infoscience (excusez-moi le lien n'est plus valide - site en cours de mise à jour ! conserveront-ils le même chemin ?)
Sur le site Nobelprize
Sur Wikipédia

8 novembre 1923 Tentative de coup d'état d'Adolf Hitler. Adolf Hitler lance dans une brasserie de Munich un putsch pour tenter de renverser le gouvernement. (extrait de les éphémérides d'Alcide) 
8 novembre
1929 Un musée d'Art moderne ouvre à New York. Il doit sa naissance à trois femmes remarquables : Lillie Bliss, Mrs Cornelius Sullivan et Mrs John Rockefeller. Toutes les trois sont des collectionneuses averties. Installé au 12e étage d'un immeuble au 730 de la 5e avenue, son succès le contraint à trouver de plus vastes locaux en 1932. (chroniques de la lettre de l'événement)

 

8 novembre 1939 La seconde guerre mondiale au jour le jour Attentat à Munich où une bombe explose au Bürgerbräukeller 20 minutes après que Adolf Hitler ait quitté le bâtiment. La réunion rassemblait, comme tous les ans, les vétérans du coup d'état manqué de 1923 par les nazis. (extraits du site)

8 novembre 1940 La seconde guerre mondiale au jour le jour
8 novembre 1941
La seconde guerre mondiale au jour le jour  

8 novembre 1960 John Fitzgerald Kennedy bat Richard Nixon à l'élection du 35e président américain. A 43 ans, il est le plus jeune candidat à la Maison Blanche. Sa victoire couronne une carrière politique fulgurante, carrière qui restera parmi les plus marquantes, son mandat ayant radicalement changé la face de l'Amérique des années 60. (chroniques de la lettre de l'événement) 

8 novembre 1973 L'Arbre du Ténéré était un acacia (1) solitaire, soit un Acacia raddiana ou un Acacia tortilus, qui fut à une époque considéré comme l'arbre le plus isolé de la Terre — aucun autre arbre ne se situant à moins de 400 km. Il faisait office de repère pour les routes des caravanes qui traversaient le désert du Ténéré au nord-est du Niger ; il était situé approximativement par 17° 75’ N, 10° 07’ E.

Il s'agissait du dernier survivant d'un groupe d'arbre qui avait poussé lorsque le désert était moins aride que maintenant et il s'est élevé, seul, pendant des décennies. Pendant l'hiver 1938-1939, un puits fut foré près de l'arbre et on découvrit que ses racines atteignaient la nappe phréatique, plus de 30 mètres en dessous de la surface.

En 1973, l'arbre fut renversé par un camionneur libyen, sans doute saoul. Le 8 novembre 1973, l'arbre mort fut transporté au musée national du Niger, à Niamey et remplacé par une simple sculpture métallique représentant un arbre. (source) 

(1)  "acacia" vient du grec akis, "pointe", à cause des épines. Le nom Acacia s'est écrit avec deux c ("Accacia") jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. C'est Malherbes, grand défenseur de la langue française qui propose d'écrire Acacia avec un seul "c". source 

Allons plus loin !

Consultons Afrique : Atlas d’un environnement en mutation (2008, United Nations Environment Programme) Source
Le Niger, dont les quatre cinquièmes du territoire sont situés dans le Sahara, est un des pays les plus chauds au monde.

Problèmes environnementaux majeurs

• Désertification et déforestation

On estime que le désert avance chaque année de 200 000 hectares en République du Niger (Mongabay 2006), empiétant sur les zones agricoles et les habitats humains. Les efforts gouvernementaux destinés à combattre la désertification à travers des initiatives de reforestation sont prometteurs, mais des sécheresses récurrentes et de mauvaises

pratiques agricoles continuent à mettre en danger des terres très vulnérables. Les forêts du Niger représentent le bouclier le plus efficace contre la désertification, mais elles sont menacées par une augmentation de la demande en terre agricole et bois de chauffage, poussée par le quatrième taux de croissance démographique d’Afrique (UNESA 2005). Depuis 1990, le Niger a perdu un tiers de sa couverture forestière et, à ce jour, seulement 1 pour cent du pays est recouvert de forêts (UN 2007).

• Menaces pesant sur la vie sauvage

La vie végétale et animale est remarquablement riche au Niger, en particulier si l’on considère que 75 pour cent du pays sont désertiques. Bien que la chasse soit interdite dans tout le pays, le braconnage et la disparition des habitats naturels liée pèsent

lourdement sur la biodiversité les populations sauvages ne représentent qu’un dixième de leur taille des années 1960 (CBD 2004). La concurrence entre animaux sauvages et animaux domestiques pour l’accès aux ressources naturelles et les conflits entre fermiers sont particulièrement problématiques dans les régions les plus peuplées du sud. C’est au Niger qu’on trouve les dernières girafes d’Afrique de l’ouest, à seulement 60 km de la capitale Niamey. Grâce à différentes mesures de conservation, la population de girafes a lentement commencé à augmenter. Alors qu’on comptait plus

de 3 000 individus il y a quelques décennies, il n’y en avait plus qu’une quarantaine en 1990 (UN 2001).

• Conséquences environnementales de l’exploitation minière

Le Niger est le troisième producteur mondial d’uranium, avec une production dépassant les 3 000 tonnes en 2005 (Omarya 2006). Le gouvernement a annoncé son intention d’augmenter la production en 2007 afin d’atteindre 10 500 tonnes, éludant les inquiétudes concernant les conséquences sur l’environnement et sur la santé humaine de cette accélération de l’exploitation. En plus de la dégradation environnementale qui frappe les sites d’extraction de l’uranium, les villes qui se développent à proximité de ces sites exacerbent les pressions humaines sur les ressources naturelles que sont la vie sauvage ou la couverture forestière. Certaines inquiétudes concernant l’extraction de

phosphore et de fer dans le parc national du W apparaissent également. Ce parc, havre écologique abritant 80 pour cent de la biodiversité du pays, pourrait voir son intégrité environnementale menacée par ces activités.

8 novembre  1997 Plus de 180 m de haut et 2,5 km de long : le plus grand barrage jamais érigé au monde voit le jour en Chine et portera le nom des Trois-Gorges. Déviant le cours du fleuve Yang-Tse-Kiang et créant ainsi un lac artificiel de 600 km de long, il a pour but d’éviter les inondations, d’augmenter la production d’énergie hydroélectrique annuelle de 18 centrales nucléaires. De belles mensurations et de sacrés objectifs qui ont malheureusement un coût : au-delà des 150 milliards de francs, des répercussions écologique (érosion accrue, déséquilibre de l’écosystème), culturelle (engloutissement de sites archéologiques) et humaine (plus d’un million de personnes déplacées). Un an plus tard, en 1998, le Yang-Tse-Kiang déborde, et submerge plus de 200.000 km de terres habitées. Il n'est pire eau que l'eau qui dort... (chroniques de la lettre de l'événement)

Remarques de 2008 Peu de changements par rapport à la présentation de l'an dernier ! Je me donne le droit de "rêvasser" - Les curieux peuvent toujours explorer les liens suivants que je regarderai un peu plus tard...

Linternaute histoire
Les éphémérides imagées d'Alcide dans les signets de Diane 
La guerre au jour le jour  pour les années 1939 à 1941
Today in History
Today in Science

 

Dernière mise à jour le 09.06.2009 - 27.09.2009 (problèmes environnementaux au Niger et amélioration de la mise en page)

Publié dans novembre

Commenter cet article

kéline 09/11/2008 09:19

bon dimanche ! je viens de m inscrire à ta newsletter

Bernadette Couturier 09/11/2008 10:12



Oh Lynette, tu me poses une colle là comme je ne sais pas ce que c'est exactement si elle se fait automatiquement ou si on doit la travailler, je vais m'inscrire chez toi pour comprendre comment
ça marche !!!



kéline 08/11/2008 14:12

c est frais c est joli c est poétique :))
bizz Bernie

Bernadette Couturier 09/11/2008 10:08


bizz Lynette


andré 08/11/2008 14:00

Vous avez rêvassé, j'en ai des sourires gracieux !

Bon week-end

Bernadette Couturier 09/11/2008 10:07


C'est à vous de les imaginer !